Serge Armel NJIDJOU

Ma vie de chef d’entreprise
Ma vie de chef d’entreprise Vidéos

Ma vie de chef d’entreprise

Jan 12, 2024

Entreprendre a toujours été pour moi une passion. Dans la décennie 90, je me suis consacré à l’ingénierie informatique, éditant des logiciels et programmes spécialisés pour les universités et les entreprises. J’ai également touché à d’autres domaines, comme les Bâtiments et travaux publics.

Je me suis par la suite dévoué à l’innovation technologique, essayant de connecter les résultats de la recherche et les milieux de la production industrielle. Avec la couveuse néonatale Mawouo, que j’ai conçue avec mon équipe de l’Agence Universitaire pour l’Innovation, j’avais vocation à rester dans une posture « d’innovateur » et à transférer les résultats de nos travaux vers un industriel pour la fabrication.

En l’absence des passerelles nécessaires entre l’innovation technologique et l’industrie au Cameroun, j’ai été obligé moi-même de créer, avec d’autres associés, une entreprise pour opérer la fabrication de la couveuse néonatale interactive solaire « Mawouo » et d’autres technologies. Cette entreprise s’appelle AUI Techno. Elle a son siège à Yaoundé. Au Cameroun, cette compagnie possède des ateliers à Yaoundé, Douala et Bafoussam.

La Couveuse néonatale interactive « Mawouo » est le produit phare de AUI Techno. Conçue pour fonctionner jusque dans les campagnes africaines, elle rencontre un succès auprès des pédiatres et autres cliniciens qui l’utilisent. Elle est aujourd’hui en service dans les formations sanitaires du Cameroun, du Tchad, du Mali, de la Guinée, du Togo et de la République Démocratique du Congo. Elle a par ailleurs remporté une quinzaine de prix nationaux et internationaux.

Outre la couveuse néonatale interactive « Mawouo », AUI Techno fabrique plusieurs technologies. Il y a notamment : le check Up Gate, conçu en période de COVID 19 ; le fumigateur pour désinfecter les salles et espaces ; le distributeur automatique de boissons. AUI Techno ambitionne d’ouvrir des ateliers de fabrication dans une quinzaine de pays africains. C’est déjà le cas au Mali et en RDC.

Mon exemple est la preuve qu’on peut tout fabriquer en Afrique. Ce qui nous empêche d’y arriver est un voile mental. Nous devons nous en défaire. Ce blog a aussi pour missions de débattre sur les obstacles à la fabrication des équipements de grande consommation en Afrique.

Liens utiles 

Investir au Cameroun

À la découverte du Fab-Lab de AUI Techno

Africanews

Cameroun : des couveuses contre la mortalité néonatale

Afrique Universités TV

La couveuse made in Cameroon à l’hôpital régional de Bafoussam

Afrique Universités tv

L’Armée française offre une couveuse néonatale Mawouo à l’Hôpital provincial d’Abéché

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *